Blog

03 Dec 2019

Où trouver « Bigué » ?

Mon nouveau roman « Bigué » vient de paraître. Mais vous vous demandez peut-être où et comment vous pouvez l’acheter. Sachant que j’ai décidé de ne pas le mettre sur Amazon, ni sur les autres grands sites de vente en ligne (Fnac, etc…). Le livre n’étant pas actuellement publié en e-book et le fait qu’il sera noyé dans la msse sur ces sites, ont été les deux raisons qui m’ont conduit à prendre cette décision. J’ai d’ailleurs l’intention de consacre sur ma chaîne YouTube La Fée Romancière une vidéo sur ce sujet.

Mais il ne sera pas difficile pour autant de se procurer « Bigué » contrairement à ce que certains d’entre vous peuvent croire. D’abord on pourra le commander dans toute la France dans n’importe quelle bonne librairie (j’entends librairie indépendante traditionnelle et non les espaces dédiés aux livres dans les grandes surfaces). Ensuite il devrait bientôt être référencé sur le site Lalibraire.com qui est un groupement de librairies indépendantes qui permet de commander les livres en ligne aussi facilement que sur Amazon. Et enfin on peut actuellement le trouver :

***à la librairie Préface à Chateauneuf sur Loire (45110) 53 Grande Rue qui en a un stock depuis que nous avons fêté la sortie du roman dans cet établissement.

***à la librairie Gibier à Pithiviers (45300) 25 Place du Martroi

***Et si vous n’habitez pas à proximité de ces deux villes vous pouvez actuellement le commander en ligne sur le site de la librairies Gibier qui vous l’expédiera dans les meilleurs délais. Voici le lien : www.librairiegibier.com

Bientôt d’autres libraires, dans le Loiret et sans doute aussi à Paris, vont avoir « Bigué » en stock et je vous le ferais savoir dès que ce sera le cas. Mais dès à présent vous pouvez vous procurer mon livre, et surtout quand vous l’aurez lu ne manquez pas de me dire si vous l’avez aimé et ce qui vous a plu (ou déplu) dans mon roman.

11 Nov 2019

« Bigué » : lire un extrait

La parution de « Bigué » est prévue pour le 15 novembre prochain. En principe, à partir de cette date vous pourrez commander le roman dans toutes les bonnes librairies. Même s’il ne sera pas sur Amazon pour l’instant. Il n’existe d’ailleurs actuellement qu’en livre papier. Et je verrais en fonction du succès du roman s’il est nécessaire d’en faire une version dématérialisée. Si c’est le cas vous pourrez trouver l’e-book sur Amazon.

En attendant vous pouvez découvrir ci-dessous le début du roman. Bonne lecture !

« L’odeur des serpentins de pyrèthre que l’on brûlait pour éloigner les moustiques, cette senteur si particulière qui imprégnait notre literie et nos vêtements, j’avais fini par l’aimer. Et aujourd’hui, elle est devenue pour moi l’odeur des chambres ombreuses où, par les nuits trop chaudes, on cherche le sommeil. Il suffit que je la respire pour que défilent devant mes yeux les images et les souvenirs de ces deux années de mon enfance que j’ai passées au Sénégal.

Quand nous vivions à Dakar, dans les pièces de notre maison, flottait en permanence ce parfum, car mon père s’attachait à éloigner les moustiques pour prévenir la malaria. Il veillait à ce que nous prenions chaque jour nos comprimés de quinine. Et il devait même se fâcher après Bigué qui renâclait devant ce médicament qu’on lui imposait alors qu’elle ne comprenait pas vraiment son utilité. Et ce, malgré les explications réitérées dont mon père la poursuivait. Il alla même jusqu’à faire appel à mon oncle René, afin que ce dernier, qui avait contracté le paludisme alors qu’il était prisonnier des Japonais en Indochine durant la dernière guerre, effraie notre fatou en lui parlant de cette maladie (…) »

05 Nov 2019

IMAGE DE COUVERTURE

Je sais que tous les lecteurs, et surtout toutes les lectrices, attendent avec impatience la parution du roman dérivé (spin-off) de « L’Alliance ». Et bien j’ai le plaisir de vous annoncer que ce sera pour Noël. Je suis en train de procéder à la dernière relecture du texte et aux ultimes corrections. Une chose essentielle qui a retardé la parution de ce roman est le fait que je ne trouvais pas d’image de couverture qui me satisfasse. Comme vous l’avez sans doute vu sur mes réseaux sociaux j’ai tenté de vous faire choisir l’image que vous préfériez entre plusieurs photos dont aucune ne m’emballait vraiment. Je cherchais l’image qui reflète parfaitement l’atmosphère du livre et puis, aussi, je voulais à tout prix une image qui s’harmonise avec celle de la couverture de « L’Alliance ».

Pour trouver l’image adaptée j’ai dû renoncer à l’idée de l’harmoniser avec celle du premier roman. Car finalement j’ai choisi comme vous pouvez le voir ci-dessus, une image d’un style totalement différent. Je pense que c’est parce que je ne voulais pas d’une photo. Je souhaitais aussi la présence en arrière-plan d’une licorne.  Et aussi une atmosphère un peu dramatique et violente qui rende un peu compte des événements du récit. Même si celle-ci est un peu trop moderne par rapport à l’image choisie pour « L’Alliance » je pense qu’elle convient parfaitement.

Il faut aussi que je vous dise que « L’exil des licornes » est un roman assez différent de « L’Alliance ». On y trouve beaucoup moins de magie et de merveilleux. Beaucoup plus de violence aussi. Le récit se situe dans une période antérieure au premier roman, à une époque où, dans ce monde qui a survécu à une épouvantable catastrophe, la société n’est pas encore vraiment réorganisée. Et c’est le plus fort et souvent le plus cruel qui y fait régner sa loi. J’espère cependant que vous ne serez pas déçu(e)s et que vous aimerez autant que les exploits d’Exalte ce second livre qui vous contera la vie d’Iris depuis sa naissance.

07 Oct 2019

FESTILIVRE 2019 A MONETEAU (89470)

L’association ANICOM m’a invitée à participer au salon Festilivres 2019 qui se tiendra à Monéteau (89470) le 27 octobre 2019. C’est l’occasion de découvrir ce petit village de l’Yonne proche d’Auxerre. J’aime beaucoup cette région de la Bourgogne qui n’est finalement pas si éloignée du Loiret où j’habite. J’espère que je vais savoir intéresser les visiteurs à mon nouveau roman « Bigué » et les faire rêver avec ce récit qui les transportera au Sénégal dans les années 50.

Monéteau et Gurgy sont deux communes voisines qui collaborent étroitement pour créer des animations autour de thèmes culturels et artistiques. Cet été j’ai découvert à l’occasion de l’exposition de mon amie peintre Chesca le superbe lieu aménagé par la commune de Gurgy (89250) pour recevoir les artistes plasticiens et leurs oeuvres. J’y suis retournée avec plaisir pour admirer le travail de Claire Marin qui a succédé à Chesca pour présenter ses toiles. C’est d’ailleurs à cette occasion que j’ai rencontré le responsable du salon du livre de Monéteau et qu’il m’a invitée à participer à cet évènement.

J’aimerais beaucoup participer à une animation culturelle dans l’une de ces deux communes. Et ce bien qu’elles soient assez éloignées de chez moi. Peut-être serait-il envisageable d’y être pendant un mois comme auteur en résidence. Je rêve déjà des échanges avec les visiteurs, des lectures que je pourrais y faire et du travail d’écriture qu’une telle démarche pourrait inspirer. A voir…

07 Oct 2019

LE 13 OCTOBRE = FOIRE DE LORRIS (45260)

Comme chaque année aura lieu, le 13 octobre prochain, la traditionnelle foire de Lorris (45260) qui allie brocante, fête foraine, vide-grenier, foire à tout et durant laquelle tout le village est en fête. Les responsables de la Maison de la Presse m’ont invitée à venir, à cette occasion, présenter mes livres. Et en particulier mon nouveau roman « Bigué » dont on vient juste de fêter la sortie à Chateauneuf s/Loire la semaine dernière. Vous pourrez donc, si vous le désirez, me rencontrer dans cette librairie qui se trouve sur la place du Martroi.

Pour ma part, et bien que je sois très heureuse de cette invitation, je trouve cela un peu étrange. Présenter un livre qui se passe à Dakar et qui évoque le Sénégal des années 50, lors d’une fête traditionnelle si typique d’une petite ville française, on peut dire que ce n’est vraiment pas banal. Mais en même temps c’est aussi assez typique de la magie de la francophonie qui rassemble des mondes qui demeureraient autrement totalement étrangers les uns aux autres.

J’espère donc que cette séance de dédicace sera l’occasion de faire découvrir non seulement une époque révolue, mais aussi un pays qui a beaucoup évolué depuis qu’il a acquis son indépendance tout en restant toujours très attaché à la pratique de la langue française. Le Sénégal est également très fier d’être le berceau de nombreux poètes et écrivains dont le plus célèbre est son ancien président de la République : Léopold Sédar Senghor.

20 Sep 2019

RENDEZ-VOUS A CHATEAUNEUF s/LOIRE

Rendez-vous à Chateauneuf s/Loire le 26 septembre prochain pour fêter la parution de « Bigué ». Vous êtes tous et toutes invités à partir de 18 heures à la librairie Préface 53 Grande Rue. Cette librairie est un endroit chaleureux pour des rencontres et des expositions. Elle se trouve à côté de la banque C.I.C. et je vous invite à la découvrir à cette occasion. Finalement, pour des raisons de santé, j’ai décidé de ne pas faire à Paris le lancement de cette publication. Mais il y aura plus tard -quand j’aurai moins de mal à marcher et craindrai moins de me faire bousculer- une séance de dédicace dans une librairie parisienne. Et, pour ceux qui sont en province, je serai également présente sur de nombreux salons du livre même si cela sera moins fréquent que l’année dernière. Vous aurez donc, pour ceux et celles qui le souhaitent, de nombreuses possibilités de me rencontrer et de faire dédicacer vos livres.  Comme vous le savez, j’annonce chaque mois sur ce blog mes différents déplacements. Il vous suffira donc de surveiller régulièrement ce que je poste. Au surplus, vous pourrez bientôt vous procurer « Bigué » sur les sites d’Amazon et de la FNAC sans problème. J’hésite encore à faire une version dématérialisée du roman. Dites-moi si vous souhaitez le lire en e-book et selon vos retours j’aviserais.

12 Sep 2019

RENDEZ-VOUS A LAGNY SUR MARNE

Le 5 octobre prochain, je vous donne rendez-vous à Lagny sur Marne. Si vous êtes parisien le RER peut vous conduire jusque-là ! Ne manquez pas le premier salon du livre de Lagny-sur-Marne. Organisé par le Lions Club il se tiendra à la mairie de la ville qui est un bâtiment magnifique à découvrir. En plus le Lion profite de cette manifestation pour collecter vos vieilles lunettes (donc n’oubliez pas de les apporter pour faire une bonne action tout en vous en désencombrant vos placards !). Je serai présente à Lagny pour présenter non seulement mon dernier roman « Bigué » mais également ma toute nouvelle maison d’édition « L’Andriague » et le premier ouvrage que j’y publie : un recueil de poèmes d’Enza Palamara. Celle-ci sera également présente sur mon stand pour dédicacer son livre. J’espère que vous viendrez nombreux nous rencontrer et passer un agréable moment à Lagny.

03 Sep 2019

A BOUSSAC LE 15 SEPTEMBRE 2019

C’est l’occasion de profiter d’un beau week-end de septembre dans la Creuse. Venez me retrouver au salon du livre de Boussac (23600) où je vais présenter en avant-première mon dernier roman « Bigué » qui vient de sortir de l’imprimerie. Ce livre m’a été inspiré par mes souvenirs d’enfance. L’intrigue se situe à Dakar à l’époque de la colonisation, dans les années 1950. C’est une émouvante et impossible histoire d’amour qui saura vous toucher.

13 Aug 2019

LIRE UN EXTRAIT DE « L’EXIL DES LICORNES »

Le roman dérivé de « L’Alliance » va paraître avant Noël. Il s’intitulera « L’exil des licornes ».

Vous pouvez lire un extrait du premier chapitre ci-dessous.

« -CHAPITRE I-

 

Quand la caravane reprit sa route après l’étape de midi, Aïka estima que le moment propice était venu. Hâkan le Barbeau avait gagné la tête de la caravane, où il était accaparé par une discussion avec le marchand qui commandait le convoi. Et la compagne qui partageait avec Aïka le palanquin s’était, écrasée par la chaleur, profondément assoupie. Il se trouvait que le larmal qui les portait toutes deux traînait à la fin de la file. Il fallait profiter de ces instants d’inattention générale, car ils ne dureraient sûrement pas longtemps.

La jeune femme souleva la tenture qui masquait l’ouverture et pencha prudemment la tête dehors, inspectant rapidement à droite et à gauche. Personne ne regardait vers l’arrière de la caravane. Tous paraissaient somnoler sur leurs montures. C’était le moment. Faisant appel à tout son courage, Aïka se laissa glisser le long des flancs bleus et soyeux du larmal. Puis elle roula sur elle-même et courut se cacher derrière un rocher. Elle soupira de soulagement : on ne l’avait pas vue. La longue file de marchands et d’animaux poursuivait sa route sans ralentir.

Il fallait maintenant que la fugitive s’éloigne le plus vite possible de la route des voyageurs. Il faisait une chaleur épouvantable et les roches volcaniques noires étaient brûlantes sous les pieds d’Aïka. Elle pensa qu’elle ne parviendrait jamais à s’en sortir. Elle allait mourir dans ce désert de feu. Mais elle reprit courage en songeant à l’enfant de Jahan qu’elle portait dans son ventre. Pour sauver ce fruit de leur amour, elle devait faire tout ce qui était en son pouvoir pour échapper à son souteneur et essayer de trouver un refuge.  »  (A suivre….)

 

track